Projections et événements

Projections et événement d'aujourd'hui

Exposition Valoir son pesant d'Art

Exposition Valoir son pesant d'Art


Pino, sculpteur de matières, d’ombres et de lumières

Sortez des sentiers battus et venez à la rencontre de Pino, un artiste sculpteur avec plusieurs cordes à son art! 

Le 2 novembre prochain à 17 h se tiendra son vernissage intitulé « Valoir son pesant d’art », un moment intimiste qui aura lieu à la Capsule (38 rue Wellington Sud). Vous aurez la chance unique de voir son exposition du 2 novembre au 2 décembre, rassemblant une quinzaine d’œuvres à l’allure engageante et intemporelle. 

Pino, connu aussi sous son nom Pierre Noël, décrit ses œuvres comme boréales. « Depuis toujours, dans mon travail, j’ai une franche influence autochtone », précise-t-il. On pourrait aussi imaginer que ses productions sont tout droit sorties d’un bon vieux film de Mad Max avec ses allures à la fois modernes et primitives, développées à partir de matières délaissées et trouvées sur son chemin. 

Toutes ses œuvres sont uniques, composées d’objets revalorisés, tels que le bois, le verre, le métal et le cuir, qu’il sait travailler d’une main de maître. Notamment, il traite la peau d’animal jusqu’au séchage et lui donne une forme translucide pour réaliser un abat-jour, une sculpture ou un objet utile de la vie courante. Un simple morceau peut devenir une source d’inspiration pour une nouvelle création.

On ne peut toutefois pas se restreindre à qualifier ses œuvres de primitives, puisqu’on y reconnait également une touche de modernisme. Il peut même y ajouter de l’époxy pour sa translucidité, laissant passé la lumière pour donner forme à ses œuvres sculpturales utilitaires, telles que des lampes, des tambours ou encore une chaise restaurée. 

Sa nouvelle exposition ne sert pas qu’à exposer ses dernières réalisations, mais laisse plutôt place à une tribune pour exprimer un discours sur l’art de gagner sa vie. Au début des années 2000, il travaille pour Clown sans frontière au Kosovo, et ce, juste après la guerre. « Je suis parti clown et j'en suis revenu sans frontière. Ça m’a ouvert les yeux sur l’essentiel. » C’est-à-dire des valeurs humaines, dont sont imprégnées ses œuvres. Depuis son retour à Sherbrooke, il partage sa passion à la Coop La Fabrique d’où il est témoin d’un souci de partage et d’équité. Son exposition sera donc le reflet de sa vision de l’argent, un mantra qui guide nos vies, mais qui nous empêche parfois de la vivre. 

Vous remarquerez la valeur de ses pièces en nombre d’heures travaillées et en âge. Pourrez-vous évaluer combien vaut une œuvre lorsque vous y verrez tout le travail accompli? 

Vous serez témoin de cette expérience à caractère sociale dès le 2 novembre à la Capsule du centre-ville de Sherbrooke. À la fin de l’exposition, l’une des œuvres sera tirée au hasard. Vous pourrez vous procurer un billet sur place tout au long du mois. Puis, une autre sera mise à l’encan public le 2 décembre. 

Venez à la découverte d’œuvres marquantes, valant leur pesant d’art, et à la rencontre d’un artiste engagé et engageant.





Abonnez-vous pour recevoir l'horaire des films